Union Nationale des Syndicats de Salariés des Foyers et Services pour les Jeunes Travailleurs
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT

AU TOUT DEBUT

LA 1ère CONVENTION

1966 : Négociation et conclusion de la Première Convention Collective Nationale de Retraite et de Prévoyance.

1969 : Dans la foulée du conflit social de mai 1968. La première Convention Collective Nationale de Travail des Foyers de Jeunes Travailleurs (CCNT des FJT) est signée le 7 juin 1969.

1972 : 5 décembre 1972 première modification de la Convention Collective Nationale des FJT.

1976 : Modification de la Convention Collective Nationale de Retraite et de Prévoyance. 

 

UNE CONVENTION QUI S'APPLIQUE A TOUS LES FJT


Mars 1982 :  naissance du Syndicat CGT des salariés spécifique aux FJT : Le Syndicat National des Cadres et Personnels des FJT - (SNCP-CGT des FJT).

27 avril 1982 : Après une seconde modification de la Convention Collective Nationale de travail des Foyers de Jeunes Travailleurs est signée (CCNT des FJT).
Cette Convention Collective Nationale de Travail est signée entre cinq syndicats de salariés d’une part:
- Le Syndicat National des Cadres et Personnels CGT des FJT - (SNCP-CGT des FJT).
- La Fédération Santé Sociaux (CFDT)
- Le Syndicat National des Cadres des Organismes d’Accueil des Travailleurs et des Professions Socio-éducatives (CGC)
- Le SNEP – FO
- La CFTC


Et deux syndicats patronaux d’autre part:
- Le Groupement Syndical des Associations Gestionnaires de Foyers de Jeunes Travailleurs (GSAG)
- Le Syndicat Général des Organismes Privés Sanitaires et Sociaux à but non lucratif (SOP)


27 décembre 1982 – 8 mois après sa signature : Extension par arrêté ministériel de la Convention Collective Nationale de Travail des Foyers de Jeunes Travailleurs  


23 Janvier 1983  parution au Journal Officiel de l’arrêté d’extension de la CCNT des FJT.

EN OBTENANT L’EXTENSION, TOUS LES FOYERS SONT DANS L’OBLIGATION DE L’APPLIQUER

Il faut rappeler que jusqu’en 1982, deux salariés sur trois ne bénéficiaient pas des avantages conventionnels. C’est pourquoi nous considérons, à la CGT, que l’extension de la Convention Collective Nationale de Travail est une avancée sociale très importante. La CGT en a été le principal artisan.  

LA CCN S'ETOFFE

4 juin 1985 – Protocole d’accord sur la Formation Professionnelle, qui prévoit l’établissement annuel d’un plan de formation dans chaque FJT.

1988 : Ouverture de négociation sur les classifications. Ce chantier dure 4 années, il n’aboutit pas, faute de volonté des employeurs.

1990 : Le Contrat d’études Prospectives (CEP) est conclu.

1991 : Mise en place sur la base du projet proposé par la CGT de la première Commission Paritaire Nationale Emploi Formation des FJT (CPNEF).

1996 : Conclusion d’un Engagement de Développement de la Formation Professionnelle (EDDF) la CGT y prend une part très active. Elle est le seul syndicat a avoir des représentants dans chaque commission régionale.

1998 : Echec des négociations sur l’accord de Réduction du Temps de Travail. CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC refusent de signer le projet patronal de démantèlement de la grille des salaires de la CCNT des FJT.