Union Nationale des Syndicats de Salariés des Foyers et Services pour les Jeunes Travailleurs
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT
  • UNS CGT FJT
Accueil > Documentation > Nos publications > Société Macron : Les FJT disent NON !

Société Macron : le 9 octobre,

les FJT disent NON !

[Télécharger la version PDF]

Les organisations syndicales de travailleurs, d’étudiants et de lycéens – CGT, FO, Solidaires, Unef et UNL – appellent à une mobilisation interprofessionnelle le 9 octobre 2018 contre la politique de destruction de notre modèle social et la casse des droits collectifs.

Par les logiques de rentabilité et d’individualisation qu’il veut imposer, le Gouvernement Macron brise les solidarités, et la justice sociale se retrouve dangereusement mise à mal.

Une fois encore les dividendes explosent en France et dans le monde ! Mais au lieu que toute la société profite de cette richesse, on continue de tirer sur les salaires, les pensions et les minima sociaux !

Le Gouvernement ouvre des voies pavées d’euros à la finance et aux grands exploitants, et a même cessé de feindre d’écouter les attentes sociales multiples qui s’expriment.

Nous, travailleurs des FJT, constatons au quotidien les effets de cette politique de l’argent et du mépris !

Tous les jours nous voyons la Jeunesse effrayée et broyée par le monde du travail qui ne leur offre que précarité, modicité et incertitude en l’avenir !

Et nous avons tous vécus avec les Jeunes l’angoisse du ParcourSup, et de voir leur destin confié aux sentences d’un algorithme !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux secteurs subissent l’obsessionnelle diminution de la dépense publique, certains sont même à l’agonie ! Les hôpitaux meurent pendant que les énarques se gavent !

Pour notre fédération, la Ferc-CGT, après les contre-réformes de la formation professionnelle, de la loi ORE, du lycée et de ParcourSup, ce sont de nouvelles attaques qui se profilent dès la rentrée scolaire ! Quelles études, quel avenir pour nos enfants et petits-enfants ??

Bon nombre de résidents des FJT sont intérimaires. Difficile de faire grève dans leur situation. Cependant, la CGT Intérim appelle tous ceux qui le pourront à rejoindre les manifestations.

En effet, la dégressivité des allocations-chômage revendiquée par le Medef fera des intérimaires les principales victimes ! N’avons-nous pas un devoir de solidarité envers les Jeunes ?!

Les cheminots et la fédération CGT des services publics se battent pour des services publics qui continue de répondre aux besoins des populations.

La fédération CGT Santé et Action Sociale dénonce les restrictions budgétaires qui vont s’amplifier encore à l’horizon 2019 ! Les conditions de travail des salariés et agents, sont dégradées, accentuant les risques psychosociaux, les maladies professionnelles, les accidents du travail, les invalidités…

Les fédérations CGT des salariés des secteurs des activités postales, des télécommunications, de la métallurgie, des industries chimiques, de la FILPAC, des retraités, appellent toutes à se rassembler !

Que ce soit dans nos associations, les entreprises ou au plan national, l’enjeu est le même et nos adversaires, gouvernement et patronat, avancent de concert. Face à l’austérité implacable, il nous faut ne rien lâcher ! Ensemble, il nous faut imposer notre projet de société !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous devons nous mobiliser pour d’autres choix que le dictat de l’argent, pour le dégel des salaires, la résorption de la précarité, ainsi que le maintien et le développement des missions publiques.

Pour la réduction drastique des contrats précaires, la réduction du temps de travail, la revalorisation du Smic, la réduction du quota des heures supplémentaires, le 9 octobre doit aider à faire exprimer et à faire avancer nos revendications.

 

Face au « Président des riches », il faut mobiliser largement !

Seule une action de masse réussira à faire prendre le cap

que nous voulons donner à notre société !

Le 9 octobre, un rendez-vous interprofessionnel à ne pas manquer !

Montrons notre volonté de résister !